Visite au Spernot

Nous avons visité la déchèterie du Spernot et le centre de valorisation des déchets situé juste à côté.

Les déchets de la poubelle marron arrivent par camion. Ils sont déversés dans une grande fosse où un grappin vient les prendre pour les déposer à l’entrée d’un four. En les brûlant, on fait chauffer de l’eau.

L’eau chaude, véhiculée dans des tuyaux enterrés, transporte de la chaleur entre le lieu de production (le Spernot) et le lieu d’utilisation (le pied de bâtiment). C’est pourquoi l’usine d’incinération des ordures ménagères s’appelle Usine de Valorisation Énergétique des Déchets (UVED). Le réseau fonctionne en réseau fermé entre ces deux points : départ de l’eau à 107°C, retour 72 °C.

Aujourd’hui, le réseau de chaleur représente 25 km de canalisations La valorisation énergétique des déchets ménagers permet de diminuer la consommation d’énergie fossile (gaz, fuel) pour le chauffage urbain ou la production d’eau chaude sanitaire.

Le réseau de chaleur chauffe aujourd’hui 20 000 équivalents-logements. Parmi les principaux sites connectés, on compte les hôpitaux Morvan et Cavale Blanche, l’Université de Bretagne Occidentale, plusieurs ensembles de logements collectifs de Brest Métropole Habitat, et de plus en plus de copropriétés (Carré Saint-Martin et Richelieu au centre ville, Bellevue…).

20170123 153220 20170123 153321 20170123 153126 2